Recettes # Sauce Le Chimichurri, l'umami des salsas!
Recettes # Sauce Le Chimichurri, l'umami des salsas!

Le Chimichurri, l’umami des salsas!

Le Chimichurri est une obsession chez moi, une réminiscence d’umami qui me hante depuis des années et que j’essaie inlassablement de recréer dès que revient le printemps… C’est un petit bijou culinaire dont il existe presque autant de variantes que de gens qui la dégustent!
En cliquant sur les liens de cet article vous en découvrirez plusieurs…

Originaire d’Argentine et d’Uruguay on la retrouve aussi en Colombie, au Chili, au Perou, au Nicaragua, au Mexique et en Espagne.
Cette salsa est extrêmement addictive et parfaite comme marinade pour les viandes à griller, mais aussi comme condiment pour accompagner du poulet, des pommes de terre, des épis de maïs grillés, pour relever une vinaigrette, des crevettes, une pizza, des empanadas, un sandwich, un choripàn, un burger, un hot-dog etc…
Il y en a des vertes, des rouges, au vinaigre blanc ou au vinaigre de vin rouge, à la bière, au citron et au basilic, avec de la coriandre, du thym et du romarin, de l’oignon rouge et du citron vert, au cumin, au poivron et à l’oignon, et même avec de l’avocat et des tomates, etc…
Cependant la recette de la francesa aux fourneaux, site que je recommande au passage, est selon moi une très bonne référence! Si vous connaissez une autre formule magique comme celle-ci qui vous entête et vous rend gaga, n’hésitez pas à m’en faire part!!
Cette recette prévoit des pots stérilisés afin de conserver la sauce au réfrigérateur.

# Mon twist perso : Après de nombreux tests et recherches, voici mon interprétation n°1 de cette salsa que j’ai faite « à ma sauce », j’emprunte la base de la francesa aux fourneaux à laquelle j’ajoute de la coriandre et du citron vert… Mais libre à vous de l’accommoder selon vos goûts!

Infos pratiques :

Préparation : 30 min   –   Cuisson : 30 min   –   Quantité : 2 bocaux type confiture
Auteur / Inspiration :  Le site  La Francesa aux fourneaux  +  Improvisation personnelle

Ingredients
  • 2 pots de confiture stérilisés
  • 360 g de tomates séchées confites
    ( 3 x 1 boite comme sur la photo )
  • 5 gousses d’ail dégermées
  • 3 piments de Cayenne séchés
  • 2 c à s de vinaigre de vin rouge
  • le jus d’1 citron vert
  • huile de tournesol
  • 5 c à c de sauce soja
  • 1 c à c de sucre
Epices & Herbes
  • 1 bouquet de 25 g de coriandre
    ou 25 g de persil
  • 5 c à s d’origan séché

Etapes :

1Voici le type de tomates que j’ai utilisé et que j’ai trouvé au supermarché rayon salades en sachet… Si vous avez des tomates séchées non confites, alors il suffit de les réhydrater puis de les sécher un peu pour éviter qu’il n’y ait de l’eau.Chimichurri sauce umami 1

2Coupez les tomates séchées confites en petits morceaux d’environ 0,7 mm. Pelez les gousses d’ail, écrasez-les puis hachez-les assez finement comme sur la photo… Emincez les piments finement.

Chimichurri sauce umami 6

3 Déposez les tomates, l’ail et les piments émincés au fond d’une petite casserole et les recouvrir d’huile d’olive. Laissez cuire à feu doux pendant environ 30 minutes en mélangeant un peu de temps en temps.Chimichurri sauce umami 2

4A la fin de la cuisson, laissez refroidir le mélange. Pendant ce temps, émincez finement la coriandre, tiges incluses car elles ont beaucoup de goût… Dès que la sauce est refroidie, ajoutez le vinaigre de vin rouge, le jus de citron vert, l’origan et la coriandre.

Chimichurri sauce umami 3

5 Goûtez un peu la sauce avant d’ajouter le sucre et la sauce soja. Rectifiez l’acidité en ajoutant un peu de sucre et un peu de sauce soja. Transférez le mélange dans deux bocaux à confiture stérilisés et arrosez d’un peu d’huile d’olive pour éviter que le mélange sèche.

Chimichurri sauce umami 5

6 Refermez les pots avec les couvercles et conservez la sauce au réfrigérateur. Elle se bonifiera avec le temps et sera déjà meilleure le lendemain… Il vous en restera peut-être un peu dans la casserole que vous pourrez déguster le jour même! Miam…
Enjoy!


    Comment se régaler avec des légumes autant qu'avec un tournedos Rossini?

    Tout est parti de ce défi : celui de trouver des recettes qui me feraient kiffer les légumes autant qu'une viande ou un poisson...
    De la frustration de devoir arrêter la malbouffe et de la prise de conscience que chaque aliment alimente ma vie…. est née ma passion pour la recherche culinaire et la cuisine.
    J'aime chiner de très bons livres de cuisine, comme des coffres remplis de trésors j'y recherche des perles rares, des perles de plaisir, celles qui me feront vibrer, m'enflammeront les papilles, rugiront de plaisir dans mon corps et seront à la fois créatives, plutôt saines, pas trop longues ni trop complexes. Rien que ça! Et c'est là, toute la difficulté du défi. Voilà la passion qui m'habite et qui m'anime.

    Un de mes kifs :   j'aime me caler dans le canapé, un livre de cuisine sur les genoux, Season, Simple ou bien encore le livre de la cuisine turc, avec en fond Bahia d'Anouar Brahem qui tourne en boucle.... Et je pars voyager dans l'histoire de ces auteurs magiciens qui me livrent des recettes à s'extasier comme des formules secrètes.. Il y a des alchimies que je reconnais au premier coup d'oeil, et puis il y en a d'autres que je découvre encore et encore.
    Et c'est cela que j'aime dans la cuisine, l'infinie créativité qu'elle offre comme un refuge où je m'y plais à marier les saveurs comme une exploratrice alchimiste en quête de nouvelles émotions. Car aussi ça la cuisine : des émotions...

    Cuisiner avec plus de légumes... ce n'était pas une évidence pour la carnassière heureuse de l'être que j'étais. Pourquoi changer ? Pour des raisons de santé car la viande acidifie et pour des raisons écologiques, de respect des animaux. Parce les légumes sont plein de vertus, de vitamines et d'énergie qu'ils portent en eux et transportent jusque dans mes veines...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici