Recettes # Salade A continuer - Salade délicieusement soyeuse d'aubergines à la Vietnamienne
Recettes # Salade A continuer - Salade délicieusement soyeuse d'aubergines à la Vietnamienne

A continuer – Salade délicieusement soyeuse d’aubergines à la Vietnamienne

Cette salade est un pur délice, je la réalise très souvent car les aubergines cuites à la vapeur sont délicieusement soyeuses! Un must à déguster l’été, car c’est très frais et diet à la fois, le top!
Je remercie l’auteure du blog milesandfood.com qui m’a permis de découvrir ce plat qui a ravit tellement de fois mes papilles!

# Mon twist perso :  pas de twist pour cette recette qui est déjà parfaite.

Infos pratiques :

Préparation : 10 min   –   Cuisson : 30 min environ –   Nbre de ps : 4
Auteur / Inspiration :  milesandfood.com

Ingredients
  • 2 aubergines moyennes
  • 2 gousses d’ail
  • Piment rouge doux et frais
  • 1/2 oignon rouge
  • Gingembre frais environ 2cm de large et d’épaisseur
    sur 3cm de long, ou plus selon vôtre goût
  • 4 c à s de nuoc mam
  • 6 c à s d’eau
  • 1 + 1/2 jus de citron
  • 1 c à s de miel d’Accacia
  • 4 c à s d’huile de sésame
Epices & Herbes
  • 2 ou 3 grands brins de menthe fraîche
  • 2 ou 3 grands brins de coriandre fraîche
  • bon poivre noir concassé

Etapes :

1Pour cuire les aubergines à la vapeur, vous pouvez utiliser un cuit vapeur ou bien un panier en bambou dont je vous explique la technique ci-dessous. Choisissez un panier légèrement plus grand que votre casserole pour qu’il puisse tenir au dessus de celle-ci à la manière d’un couvercle.

Aubergines Vietnamienne light diet végétarienne4

2Dès que l’oignon est translucide, ajoutez le riz. Faites-le cuire à feu vif 2 minutes en remuant sans cesse. Versez le vin blanc et remuez le mélange constamment jusqu’à ce que le riz ait complètement absorbé le vin. A feu moyen, ajoutez une louche de bouillon (sans les légumes) et remuez jusqu’à ce que le bouillon soit absorbé. Répétez l’opération jusqu’à ce que le riz soit bien rond, tendre et ferme sous la dent…

Aubergines Vietnamienne light diet végétarienne5

3Le riz doit toujours rester humide et cuire uniformément. Il se peut qu’il reste du bouillon, ou s’il en manque vous pouvez le rallonger avec un peu d’eau… Râpez le zeste d’un citron directement sur le riz dans la poêle et ajoutez également son jus. Remuez 2 minutes puis éteignez le feu. Ajoutez le beurre en petits morceaux et remuez pour qu’il fonde. Cette étape est appelé « mantecare » en italien, elle donne au riz son coté crémeux… Miam!

Aubergines Vietnamienne light diet végétarienne1

4Incorporez le parmesan et rectifiez l’assaisonnement avec le sel et le poivre si besoin. Servez le risotto chaud en ayant préalablement râpé le zeste du demi citron sur chaque assiette pour la déco. Je l’accompagne de fèves que je fais revenir séparément dans un peu d’huile d’olive 5 minutes avant la fin, et les légumes du bouillon.

Aubergines Vietnamienne light diet végétarienne2

5Incorporez le parmesan et rectifiez l’assaisonnement avec le sel et le poivre si besoin. Servez le risotto chaud en ayant préalablement râpé le zeste du demi citron sur chaque assiette pour la déco. Je l’accompagne de fèves que je fais revenir séparément dans un peu d’huile d’olive 5 minutes avant la fin, et les légumes du bouillon.

Aubergines Vietnamienne light diet végétarienne6

6Incorporez le parmesan et rectifiez l’assaisonnement avec le sel et le poivre si besoin. Servez le risotto chaud en ayant préalablement râpé le zeste du demi citron sur chaque assiette pour la déco. Je l’accompagne de fèves que je fais revenir séparément dans un peu d’huile d’olive 5 minutes avant la fin, et les légumes du bouillon.

Aubergines Vietnamienne light diet végétarienne8


    Comment se régaler avec des légumes autant qu'avec un tournedos Rossini?

    Tout est parti de ce défi : celui de trouver des recettes qui me feraient kiffer les légumes autant qu'une viande ou un poisson...
    De la frustration de devoir arrêter la malbouffe et de la prise de conscience que chaque aliment alimente ma vie…. est née ma passion pour la recherche culinaire et la cuisine.
    J'aime chiner de très bons livres de cuisine, comme des coffres remplis de trésors j'y recherche des perles rares, des perles de plaisir, celles qui me feront vibrer, m'enflammeront les papilles, rugiront de plaisir dans mon corps et seront à la fois créatives, plutôt saines, pas trop longues ni trop complexes. Rien que ça! Et c'est là, toute la difficulté du défi. Voilà la passion qui m'habite et qui m'anime.

    Un de mes kifs :   j'aime me caler dans le canapé, un livre de cuisine sur les genoux, Season, Simple ou bien encore le livre de la cuisine turc, avec en fond Bahia d'Anouar Brahem qui tourne en boucle.... Et je pars voyager dans l'histoire de ces auteurs magiciens qui me livrent des recettes à s'extasier comme des formules secrètes.. Il y a des alchimies que je reconnais au premier coup d'oeil, et puis il y en a d'autres que je découvre encore et encore.
    Et c'est cela que j'aime dans la cuisine, l'infinie créativité qu'elle offre comme un refuge où je m'y plais à marier les saveurs comme une exploratrice alchimiste en quête de nouvelles émotions. Car aussi ça la cuisine : des émotions...

    Cuisiner avec plus de légumes... ce n'était pas une évidence pour la carnassière heureuse de l'être que j'étais. Pourquoi changer ? Pour des raisons de santé car la viande acidifie et pour des raisons écologiques, de respect des animaux. Parce les légumes sont plein de vertus, de vitamines et d'énergie qu'ils portent en eux et transportent jusque dans mes veines...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici